Franz Schubert, Quatuors n° 10 et 15 Cuarteto Casals

Première incursion du Cuarteto Casals dans l’univers schubertien, et réussite magistrale. Au menu, un des premiers quatuors à cordes, écrit par Schubert à seize ans alors qu’il venait de quitter le Stadkonvikt de Vienne - en 1813 -, le numéro 10 en mi bémol majeur D. 87, et un des derniers, écrit treize ans plus tard : le magnifique n°15 en sol majeur. Si l’on apprécie tout au long du disque l’équilibre parfait et l’élégance des quatre archets, c’est dans le numéro 15, surtout, qu’on est le plus admiratif, et même fasciné : rarement on a rendu d’aussi sublime façon l’impression à la fois céleste et fiévreuse que génère l’incroyable modernité de ce quatuor.

(N.B.)

Première incursion du Cuarteto Casals dans l’univers schubertien, et réussite magistrale. Au menu, un des premiers quatuors à cordes, écrit par Schubert à seize ans alors qu’il venait de quitter le Stadkonvikt de Vienne - en 1813 -, le numéro 10 en mi bémol majeur D. 87, et un des derniers, écrit treize ans plus tard : le magnifique n°15 en sol majeur. Si l’on apprécie tout au long du disque l’équilibre parfait et l’élégance des quatre archets, c’est dans le numéro 15, surtout, qu’on est le plus admiratif, et même fasciné : rarement on a rendu d’aussi sublime façon l’impression à la fois céleste et fiévreuse que génère l’incroyable modernité de ce quatuor.

1 CD Harmonia Mundi HMC 902121, 72 min

Sur le même sujet