Oui oui, si si, ja ja, da da Madness

En voilà un qui vieillit bien. Trente-trois ans après "One Step Beyond", le groupe Madness nous gratifie d’un excellent 10e album studio. Ceux qui ont popularisé le ska ont toujours la main pour les rythmes dansants. Les cuivres sont partout : latinos sur "La Luna", irrésistibles sur "Misery", mélancoliques sur "Never Knew Your Name", entraînants sur "How Can I Tell You" Petite surprise, le tempo reggae de "Death of the Rude Boy" se voit doté d’une rafraîchissante touche hip-hop. L’amusante intro de "My Girl 2" (clin d’œil au "My Girl" de 1979) offre le titre à l’album. Relevons encore la présence d’une belle brochette de producteurs (Stephen Street, Owen Morris ou le fidèle Clive Anger).

(M.-A.G.)

En voilà un qui vieillit bien. Trente-trois ans après "One Step Beyond", le groupe Madness nous gratifie d’un excellent 10e album studio. Ceux qui ont popularisé le ska ont toujours la main pour les rythmes dansants. Les cuivres sont partout : latinos sur "La Luna", irrésistibles sur "Misery", mélancoliques sur "Never Knew Your Name", entraînants sur "How Can I Tell You" Petite surprise, le tempo reggae de "Death of the Rude Boy" se voit doté d’une rafraîchissante touche hip-hop. L’amusante intro de "My Girl 2" (clin d’œil au "My Girl" de 1979) offre le titre à l’album. Relevons encore la présence d’une belle brochette de producteurs (Stephen Street, Owen Morris ou le fidèle Clive Anger).

1 CD Cooking Vinyl/V2

Sur le même sujet