Viva Duets Tony Bennett

Ce n’est pas parce qu’on a 86 balais qu’on peut tout se permettre. Un album de duos, ça va, un deuxième, pourquoi pas, mais un troisième album de duos, basta. Le prétexte "latino" est creux car il consiste juste à faire chanter dans la langue hispanique des stars comme Thalia ou Miguel Bosé. Mais Christina Aguilera et Gloria Estefan s’en tiennent à l’anglais, alors que Maria Gadù s’exprime en portugais du Brésil. Cela n’apporte rien à un répertoire déjà exploité dans les précédents "Duets". Même à cet âge, la voix de Bennett, le gringo de service, reste attachante. Mais quand elle se frotte au kitschissime Mexicain Vicente Fernández, elle se fourvoie dans une musique pour gargote de tortillas trop cuites.

(DS)

Ce n’est pas parce qu’on a 86 balais qu’on peut tout se permettre. Un album de duos, ça va, un deuxième, pourquoi pas, mais un troisième album de duos, basta. Le prétexte "latino" est creux car il consiste juste à faire chanter dans la langue hispanique des stars comme Thalia ou Miguel Bosé. Mais Christina Aguilera et Gloria Estefan s’en tiennent à l’anglais, alors que Maria Gadù s’exprime en portugais du Brésil. Cela n’apporte rien à un répertoire déjà exploité dans les précédents "Duets". Même à cet âge, la voix de Bennett, le gringo de service, reste attachante. Mais quand elle se frotte au kitschissime Mexicain Vicente Fernández, elle se fourvoie dans une musique pour gargote de tortillas trop cuites.

1CD Colmubia/Sony Music.

Sur le même sujet