Richard Strauss, Elektra Valery Gergiev

Le London Symphony Orchestre a pris l’habitude de publier lui-même quelques-uns de ses meilleurs concerts, qui sont parfois des opéras en concert. Ainsi de cette "Elektra" de Strauss donnée en concert au Barbican de Londres début 2010. Plateau de luxe, avec Matthias Goerne en Oreste, Ian Storey en Egisthe et Felicity Palmer en Clytemnestre mais aussi, un cran en dessous, Angela Denoke en Chrysostemis et Jeanne-Michèle Charbonnet, passionnée et passionnante dans le rôle-titre mais handicapée par un vibrato fort large et une justesse plus d’une fois aléatoire. Superbe direction enflammée et en tension dramatique permanente de Valery Gergiev.

(N.B.)

Le London Symphony Orchestre a pris l’habitude de publier lui-même quelques-uns de ses meilleurs concerts, qui sont parfois des opéras en concert. Ainsi de cette "Elektra" de Strauss donnée en concert au Barbican de Londres début 2010. Plateau de luxe, avec Matthias Goerne en Oreste, Ian Storey en Egisthe et Felicity Palmer en Clytemnestre mais aussi, un cran en dessous, Angela Denoke en Chrysostemis et Jeanne-Michèle Charbonnet, passionnée et passionnante dans le rôle-titre mais handicapée par un vibrato fort large et une justesse plus d’une fois aléatoire. Superbe direction enflammée et en tension dramatique permanente de Valery Gergiev.

2 CD LSO 0701, 1h48, Codaex.