"The Broken Circle Breakdown Bluegrass Band", une histoire surréaliste

Quand il a pris en charge la bande originale du long métrage belge "The Broken Circle Breakdown, jamais Bjorn Eriksson n’aurait imaginé que l’aventure se prolongerait par une floppée de concerts - où il assure les guitares, dobro et chœurs.

Sophie Lebrun
"The Broken Circle Breakdown Bluegrass Band", une histoire surréaliste
©AP

Quand il a pris en charge la bande originale du long métrage belge "The Broken Circle Breakdown, jamais Bjorn Eriksson n’aurait imaginé que l’aventure se prolongerait par une floppée de concerts - où il assure les guitares, dobro et chœurs. "C’est presque surréaliste, pour moi, ce succès" commente ce musicien flamand de 38 ans qui vient, par ailleurs, de sortir un album en duo avec sa compagne (Eriksson Delcroix, "For Ever", cf LLB 8/2). The Broken Circle Breakdown Bluegrass Band est composé de sept membres, dont les deux acteurs du film, Veerle Baetens et Johan Heldenbergh, et Karl et son fils Bjorn Eriksson. Après avoir déjà beaucoup tourné, à guichets fermés, en 2013, il doit encore donner une floppée de dates en 2014. A commencer par l’Ancienne Belgique le 26 mars.

Il y a matière à scénario dans l’histoire de ce groupe et dans celle, plus large, du "Broken Circle Breakdown" (titre inspiré d’une chanson de la Carter Family, "Will The Circle Be Unbroken"). Une histoire multi-artistique dont le fil conducteur est l’acteur, metteur en scène et musicien Johan Heldenbergh.

Tout part d’une pièce de théâtre de la Cie Cecilia, qui fera un tabac : "The Broken Circle Breakdown featuring The Cover-ups of Alabama", narrant l’histoire tragique d’Elise et Didier, qui perdent leur enfant. La musique bluegrass joue un rôle majeur dans le récit et dans ce spectacle co-écrit, joué et chanté par Johan Heldenbergh.

De la pièce, le cinéaste Felix Van Groeningen ("La Merditude des choses") réalise ensuite le fameux film. C’est là que Bjorn Eriksson intervient, en tant qu’arrangeur des chansons : essentiellement des traditionnels, standards country et bluegrass (la plupart déjà présents dans la pièce) et quelques compositions propres. Pour la petite histoire, le couple Eriksson-Delcroix aurait quelque peu inspiré celui du film : sa manière de chanter, à tout le moins, et la maison qu’il partageait avec d’autres musiciens : "les répétitions dans le jardin, les poulets qui courent partout, le chien, la vieille caravane…". Mais revenons à la B.O. "Felix voulait une atmosphère collant davantage au film", explique Bjorn Eriksson. "Il fallait sentir la douleur, alors que le bluegrass peut être assez joyeux." Pour interpréter cette bande originale (mais pas nécessairement jouer les rôles de musiciens dans le film, en partie confiés à des acteurs), Bjorn Eriksson forme un nouveau groupe : le Broken Circle Breakdown Bluegrass Band.

De cinématographique, l’aventure prend ensuite un virage musical. "Le film terminé, Felix a suggéré qu’on fasse un ou deux concerts avec le groupe, se souvient le guitariste. Puis ce furent trois, quatre, cinq dates…" La suite est connue. Jusqu’à 2014 du moins. Après? " Wait and see." Le groupe est, forcément, fragile, en raison des carrières de ses différents membres (celles des acteurs Johan Heldenbergh et Veerle Baetens en particulier)…