Le Festival de Ronquières affiche complet

La troisième édition du festival de Ronquières s'est ouverte, samedi à 14h, sur le site du plan incliné de Ronquières. Les organisateurs ont décidé, vers 18h45, de déclarer le festival sold out pour les deux jours de samedi et dimanche. Découvrez le festival grâce à notre galerie de photos!

Belga et SA.PA.

La troisième édition du festival de Ronquières s'est ouverte, samedi à 14h, sur le site du plan incliné de Ronquières. Les organisateurs ont décidé, vers 18h45, de déclarer le festival sold out pour les deux jours de samedi et dimanche. La fréquentation a donc atteint la capacité d'accueil pourtant augmentée cette année à 30.000 personnes, soit 15.000 par jour. L'édition précédente avait une capacité de 12.500 festivaliers par jour et avait été sold tout le dimanche.

Ce sont les cinq jeunes Bruxellois de Robbing Millions, lauréat du Verdur Rock 2013, qui ont ouvert l'édition 2014 avec leur pop psychédélique et expérimentale. "On a vu le public entrer dans le festival", commente Gaspard, l'un des deux chanteurs du groupe. "Des centaines de personnes se sont directement rendues près de la scène. Le public de Ronquières est extrêmement chaleureux et réactif".

YellowStraps, un autre jeune groupe, originaire lui de Braine-l'Alleud, a ouvert peu après la seconde scène avec une pop mélancolique dans la veine de King Krule à laquelle se mêlent des influences soul. Sous son chapeau de hobo rêveur, le français Yodelice et sa guitare acoustique ont ensuite enchanté le public de la scène principale. "Il a vraiment joué avec le public", continue Gaspard. "Il l'a fait danser, sauter, chanter... C'est un rock musclé réactualisé à notre époque". The Dandy Wahrols et Woodkid clôtureront les concerts de cette première journée.


Bastian Baker termine en beauté sa tournée des festivals

Les cris n'ont cessé de pleuvoir sur la scène Tribord du Ronquières Festival. Pour cause, le play-boy de ces dames, j'ai nommé Bastian Baker, n'a pas eu à user de son charme pour conquérir le coeur des jeunes filles en fleurs présentes dans le public.

Pour son dernier concert estival en Belgique, le coach du télé-crochet The Voice a choisi le Ronquières Festival. Armé de sa guitare, il a entonné en coeur avec le public tous ses tubes. "Je commence à bien connaître le public de Belgique", souligne Bastian Baker. "En plus, le ciel s'est éclaircie quand on a commencé à jouer".

Celui qui a sillonné les scènes belges et internationales a terminé en beauté son été, le Ronquières Festival étant sa dernière date estivale. "On a fait une vingtaine de festivals cet été. J'adore être ici en concert. J'aime les gens ici. On monte sur scène pour prendre du plaisir".

Devant un public conquis et, admettons-le, majoritairement féminin, il a su convaincre les plus réfractaires grâce à son énergie teintée de folk et de rock. Il a mené son concert tambour battant enchainant les plages de son dernier album. "Je suis un fan du live. C'est spontané et chaque soir est différent. En live, on assume tout ce qu'on fait".

Il s’agissait ici de sa dernière date estivale en Belgique. Pas de panique ! Il foulera la scène du Cirque Royal le 8 novembre prochain. Quant à savoir s'il reprendra son rôle de coach lors de la prochaine aventure The Voice, il n'a malheureusement pas voulu cracher le morceau. Toutefois, son sourire en coin en dit long quant à une éventuelle participation.

Ce que l'on sait en tout cas c'est que de nouveaux projets sont en préparation. "J'ai énormément écrit ces six derniers mois tant sur les sensations que sur les sentiments que j'ai pu ressentir. Mais je ne sais pas encore quelle forme cela prendra. Ce sera peut-être une chanson, un EP ou un album". La suite au prochain épisode.