Les Francofolies de Kinshasa reportées à février 2015 par crainte d’Ebola

Les premières Francofolies de Kinshasa devaient se tenir dans la capitale du Congo du 8 au 14 septembre avec de nombreux artistes congolais, africains, belges et européens. Un événement très attendu, surtout au Congo où ces concerts auraient drainé la grande foule.

Guy Duplat
Les Francofolies de Kinshasa reportées à février 2015 par crainte d’Ebola
©Alexis Haulot

Les premières Francofolies de Kinshasa devaient se tenir dans la capitale du Congo du 8 au 14 septembre avec de nombreux artistes congolais, africains, belges et européens. Un événement très attendu, surtout au Congo où ces concerts auraient drainé la grande foule.

Hélas, ce dimanche, le ministre congolais de la Santé Publique, a annoncé officiellement que la RDC était touchée par une épidémie de type Ebola, mais assurant que le virus était circonscrit dans le secteur de Djera – à 1200 kilomètres de Kinshasa - dans la Province de l’Equateur. Malgré la distance avec la zone contaminée mais compte tenu du « climat d’appréhension généré par l’apparition du virus sur le territoire congolais ainsi que les informations parfois peu nuancées diffusées dans les médias qui engendrent un amalgame certain », et compte tenu dès lors, de « l’absence de garanties artistiques », les organisateurs des Francofolies ont alors décidé de reporter le Festival en février 2015. Plusieurs artistes importants avaient déjà de fait, renoncé à aller à Kinshasa dans ce climat d’inquiétude.

Dommage pour cette manifestation qui s’annonçait formidable et qui enthousiasmait déjà les Kinois.