Adam Fischer, chef d'orchestre: "Je suis aussi Ahmed"

Le grand chef d’orchestre, qui combat l’extrémisme en Hongrie, réagit aux récents événements en France.

Rencontre>Guy Duplat
Adam Fischer, chef d'orchestre: "Je suis aussi Ahmed"
©D.R.
Adam Fischer est devenu une voix importante pour clamer la nécessaire liberté des artistes contre les extrémismes et les intégrismes. Au lendemain des massacres à Paris et des manifestations xénophobes à Berlin, il est à nouveau à Bruxelles à l’invitation de la Monnaie pour diriger à Bozar les 21...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité