Bartok revisité par Christophe Coppens : un divertissement brillant

Bartok revisité par Christophe Coppens : un divertissement brillant
Nicolas Blanmont
Réunissant deux œuvres qui n’ont en commun que leur compositeur, pas exactement réputé pour son goût de la gaudriole, le dernier spectacle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité