Typh Barrow: "Petite, j’étais tellement complexée par ma voix de garçon que cela m’a donné la rage de faire quelque chose d’original"

Cet été, chaque samedi, nous vous proposerons une série de portraits de huit femmes. Femme sportive, femme artiste, femme de média, femme politique, femme engagée dans la société civile. Ce samedi: place à Typh Barrow.

Typh Barrow: "Petite, j’étais tellement complexée par ma voix de garçon que cela m’a donné la rage et la volonté de faire quelque chose d’original"
©BELGA
Cet été, chaque samedi, nous vous proposerons une série de portraits de huit femmes. Femme sportive, femme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité