Trois magiciens pour ouvrir le festival Beethoven

L’art du trio Faust- Queyras-Melnikov tient de l’inouï.

Trois magiciens pour ouvrir le festival Beethoven
Martine D. Mergeay
Jeudi soir, au Bozar, le célèbre éclairage de la grande salle soulignait tristement la raréfaction du public rassemblé au parterre, 300 personnes murmurantes et masquées,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité