En découvrant "La Fièvre du samedi soir", je n'imaginais pas prendre une telle claque

"Comme la première fois". Les journalistes de la rubrique Culture de "La Libre" vous racontent leurs émois artistiques, le souvenir d'une première fois, d'une découverte culturelle.

En découvrant "La Fièvre du samedi soir", je n'imaginais pas prendre une telle claque
©REPORTERS/JC GUILLAUME
La première rencontre avait eu lieu un dimanche matin, dans le salon familial, quand le 33 tours avait effleuré le diamant de la chaîne vinyle plaquée bois. Et que mon père, toujours ce jeune homme dans l’âme - il n’avait que 35 ans d’ailleurs, nous 10 - avait donné de la voix à un son qu’il aimait tant. La bande originale de Saturday Night Fever, des Bee Gees. Ces chevelus dégingandés tirés à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet