Concours Reine Elisabeth : un Letton pour ouvrir les demi-finales

Elève de la Chapelle Reine Elisabeth, Daumants Liepins se montre plus inspiré dans Rachmaninov que dans Mozart.

Nicolas Blanmont
Il revient au Letton Daumants Liepins, 26 ans, d’ouvrir la semaine de demi-finales de cette session atypique du Concours Reine Elisabeth, des demi-finales amputées de la moitié de leurs candidats – ils ne sont que 12 au lieu de 24. Au premier tour, Martine D. Mergeay avait souligné son « jeu très personnel » et ses « fulgurances ». A-t-il lu La Libre et s’est-il senti du coup bridé ? Toujours est-il qu’il aborde le concerto en sol majeur K. 453 de Mozart sur un ton dégagé et sage, même...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet