Concours Reine Elisabeth : Dans le monde rêvé de Marcel Tadokoro

Le jeune Francais offre un récital débordant de fantaisie et d’imagination.

Martine D. Mergeay
La deuxième journée de cette demi-finale s’ouvre avec le Français Marcel Tadokoro, 27 ans, qui avait offert un des plus beaux programmes de la semaine du premier tour avec un mouvement de sonate (Haydn) clair et stylé, des Feux-Follets de Liszt agiles à souhait et surtout, au cœur de sa prestation, les rares Variations...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet