Concours Reine Elisabeth : Keigo Mukawa, un tourbillon de poésie hallucinée

D’immenses moyens au service de propositions inédites et convaincantes.

Martine D. Mergeay
Il a déjà 28 ans mais il ne les fait pas, à l’image de Frank Braley, son professeur au CNSM de Paris, qui, trente ans exactement après qu’il a gagné le Concours, garde le même air juvénile et malicieux qu’à l’époque. Keigo Mukawa est né à Tokai-shi, au Japon et s’est formé à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet