Nouveau scandale à l'Eurovision: une délégation dans la tourmente

L'ouverture d'une nouvelle enquête ravive les polémiques au sein de l'UER. Après l’Italie et son chanteur suspecté d'avoir pris de la drogue, c’est en effet au tour de la délégation maltaise d'être dans la tourmente.

Nouveau scandale à l'Eurovision: une délégation dans la tourmente
©AFP
Pierre-Yves Paque

Après le scandale du "Coke Gate" (dont le test a finalement été révélé négatif) du leader du groupe italien Maneskin et vainqueur de l'Eurovision 2021, les soupçons se portent cette fois-ci sur Malte qui a fini à la septième place avec le titre "Je me casse" (255 points contre les 524 de l'Italie, première). Selon plusieurs sources, sa délégation est en effet soupçonnée d'avoir investi des sommes colossales d'argent public afin de faire grimper la cote de leur candidate, Destiny Chukunyere, auprès des bookmakers.

Le ministre maltais Carmelo Abela a exigé qu’un audit soit fait dès ce lundi 31 mai pour enquêter sur les dépenses de cette délégation. D’après certaines sources, 650 000 euros auraient été utilisés pour placer des paris en ligne sur la chanteuse représentant l’archipel. Objetcitf? Qu’elle figure parmi les favorites du concours aux côtés notamment de la Française Barbara Pravi qui a terminé deuxième de célèbre concours. Le journal local Times of Malta révèle par ailleurs que de l’argent a servi à promouvoir la chanson de Destiny sur les réseaux sociaux et auprès de gros influenceurs étrangers. 300.000 euros auraient ainsi été investis par Public Broadcasting Service (PBS), le diffuseur local de l’Eurovision, et 350.000 autres par l’office du tourisme de Malte.

De la triche pour booster le tourisme de l'île

Finaliste de “Britain’s Got Talent" en 2017, Destiny avait remporté l’Eurovision junior en 2015. La chanteuse était classée troisième favorite chez les bookmakers avant de se présenter à la finale de samedi soir dernier. “Il se dit que Malte injectait de l’argent dans Betfair (une société de paris, Ndlr) pour que Destiny soit dans les favoris”, a ainsi déclaré un expert en paris sur l’Eurovision au Times of Malta. “Ils savaient que cela ferait du bruit dans la presse et que les téléspectateurs seraient plus attentifs à sa prestation. Ils pensaient vraiment que Destiny avait le potentiel pour gagner et ils voulaient absolument arriver premier en raison du boom touristique que cette victoire aurait pu apporter au pays”.

Sur le même sujet