Akhtamar, un quartet pour panser les blessures de l’Arménie

Le quatuor basé à Bruxelles donnera quinze concerts gratuits dans le pays endeuillé par la guerre.

Akhtamar, un quartet pour panser les blessures de l’Arménie
Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan pour la domination territoriale de la zone frontalière du Haut-Karabakh empoisonne le Caucase depuis plus de trente ans. La communauté internationale avait presque fini par l’oublier. Mais, le 27 septembre 2020, un affrontement armé entre les deux anciennes républiques soviétiques, initié...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité