Opéra: Jodie du régiment

La soprano belge Jodie Devos triomphe en ligne dans la comédie de Donizetti.

Opéra: Jodie du régiment
Nicolas Blanmont
Alors que la Monnaie brave les lois de la rentabilité en offrant une série de représentations de Tosca malgré l’obligation de limiter le public en salle à 200 personnes, l’Opéra de Liège se la joue cigale en proposant sans spectateurs et en ligne sa Fille du régiment, qui devait clôturer la saison. Pas de mise en scène, mais une simple "mise en espace" : l’orchestre réparti sur toute la profondeur de la scène, les solistes - en costumes de scène - cantonnés à un espace réduit juste devant, entrant et sortant par les oreilles de scène, et les choristes disposés au parterre ou au premier balcon. Les chanteurs gardant la liberté de se placer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité