La discussion avec Jan Jambon n'aura pas fait changer d'avis les bourgmestres: Tomorrowland est bel et bien interdit

Jurgen Callaerts et son collègue Jeroen Baert ont rencontré les ministres ce lundi après-midi.

placeholder
© Belga
Belga avec rédaction

Les bourgmestres de Boom et de Rumst, communes sur lesquelles se déroule l'événement, s'en tiennent à leur refus de licence pour le festival électro Tomorrrowland, confirme le porte-parole de Jan Jambon.

Le ministre-président flamand s'est entretenu avec Jurgen Callaerts et Jeroen Baert ce lundi, en compagnie du ministre de l'Intérieur flamand Bart Somers (Open VLD), la ministre fédérale de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) et la gouverneure d'Anvers Cathy Berx.

Il s'agissait d'une "consultation constructive", mais "le contexte à l'heure actuelle n'est pas de nature à ce que les bourgmestres reviennent sur leur décision", a déclaré le porte-parole de Jambon.

placeholder
© Belga

L'édition de cette année avait déjà été reportée à fin août et début septembre. La décision finale revenait aux deux bourgmestres, qui avaient déjà décidé de camper sur leur position. Ils craignent que la tenue du festival ne soit trop précoce d'un point de vue sanitaire, et que les services de police ne puissent assurer les vérifications du pass Covid des festivaliers.

Les organisateurs n'étaient pas présents lors de cette nouvelle réunion. Ils s'en tiennent à leur déclaration faite la semaine dernière lorsque le problème des autorisations s'est posé pour la première fois, à savoir qu'ils peuvent prendre en charge la gestion du contrôle des carte d'identité et des Covid Pass pour alléger le travail des forces de polices. Ils peuvent toujours soumettre une nouvelle demande, qui pourra ensuite être évaluée par les édiles. Les gouvernements flamand et fédéral restent disponibles pour aider dans la mesure du possible.

Enfin, ils disposent aussi de la possibilité d'introduire un recours devant le Conseil d'État comme annoncé la semaine dernière. Contactés nos confrères de la DH, ils disent ne pas encore avoir envisager ce qu'ils vont faire pour la suite.