Un superbe Antonin Dvorak aux Midis-Minimes dédoublés

Le festival propose ses concerts à deux reprises chaque jour à Bruxelles.

Un superbe Antonin Dvorak aux Midis-Minimes dédoublés
©Shutterstock
Nicolas Blanmont
L’an dernier déjà, entre deux vagues de la pandémie, les Midis-Minimes avaient réussi à sauver une partie de leur saison. Avec résilience et opiniâtreté, le festival bruxellois est de retour cette année, et de plus belle. Retrouvant son rythme initial, il propose un concert quotidien (les jours ouvrables) tout au long de l’été. Soit 43 concerts donc, qui embrassent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité