Tom Barman et TaxiWars mettent le feu au Gent Jazz Festival

La vingtième édition du festival gantois a non seulement le mérite d’exister, mais elle démarre sous le signe du groove, dans l’ambiance et la diversité. Et ce n’est qu’un début.

Tom Barman et TaxiWars mettent le feu au Gent Jazz Festival
©Bruno Bollaert
C’est l’édition « Back to live », celle du retour à la scène comme à la vie. Pour son vingtième anniversaire, le Gent Jazz Festival présente une affiche montée en quelques semaines, contraintes sanitaires obligent, une trentaine de concerts variés s’étendant sans discontinuer du vendredi...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet