Arena5, le festival inattendu à Bruxelles

Privée du BSF et de Couleur Café, Bruxelles vibre au rythme d’un nouveau venu.

placeholder
© D.R.

Alors que se profilait un nouvel été sans festival à cause du Covid, Bruxelles promettait d’être très silencieuse sans le BSF et Couleur Café. Mais un projet venu de nulle part va finalement animer les soirées de la capitale. Son nom : Arena5.

Fruit d’une collaboration entre Brussels Expo (soit la Ville de Bruxelles), Greenhouse Talent (le plus grand promoteur de concerts indépendant du Benelux) et l’équipe des Ardentes à Liège, Arena5 s’installe cette année sur le plateau du Heysel, place de Belgique. Avec vue sur l’Atomium et sur les emblématiques Palais 5, 2 et 10 qui entourent le plan d’eau recouvert pour l’occasion. L’installation permet d’accueillir 2500 personnes assises par bulle, avec distanciation sociale, et jusqu’à 7500 spectateurs debout munis d’un Covid Safe Ticket (preuve de vaccination ou de test PCR négatif).

Plusieurs années de travail

Au menu de cette première édition : 21 artistes qui se produiront entre le 22 juillet et le 11 septembre. Véronique Sanson ouvrira le bal. Suivront Marc Lavoine, Feu ! Chatterton, Morcheeba, Loïc Nottet, Raphaël, Hooverphonic, K’s Choice, Catenao Veloso, SCH et bien d’autres. Le concept tient moins du festival que de la série de concerts. Et l’affiche est très éclectique. La faute à la situation imposée par le Covid souligne Pascal Van De Velde de Greenhouse Talent. "On a commencé tard à concevoir cette affiche parce que nous avons attendu de connaître les règles en vigueur. Et il a fallu travailler avec les artistes disponibles. Le catalogue était limité cet été et il était très compliqué de faire venir des gens de l’étranger. Mais nous avons de très beaux artistes."

L’idée du projet Arena5 est antérieure à la crise du Covid. "Cela fait plusieurs années que nous travaillons dessus avec Pascal, explique Denis Delforges de Brussels Expo. Le constat est que durant l’été, la plupart des salles de concert ferment et qu’il y a une envie du public d’assister à des prestations live en plein air. L’offre en Belgique est assez importante, mais à Bruxelles, elle est trop réduite. Et absente pour ce qui est des événements assis." D’où le fait que l’infrastructure installée est aussi accessible aux organisateurs qui le souhaitent et à d’autres partenaires.

Si cet été, Bruxelles ne vibrera pas au rythme de ses festivals habituels, l’année prochaine Arena5 ne risque-t-il pas de faire concurrence au BSF et à Couleur Café ? Les organisateurs de ce dernier événement le redoutent. "Quand la salle de la Madeleine s’est ouverte, on a entendu qu’elle allait prendre le public de l’Ancienne Belgique, du Cirque royal, etc. Ça n’a pas été le cas et il y a plus de concerts à Bruxelles aujourd’hui. Et de gens de Wallonie et de Flandre qui viennent dans la capitale. Nous ne nous lançons pas là-dedans pour faire quelque chose contre les autres. Pas du tout. Et Arena5 va faire travailler 200 personnes qui pendant des mois n’ont pas pu le faire en raison du Covid. On a aussi besoin de ça", souligne Pascal Van De Velde.

Infos et réservations : www.arena5.be

Sur le même sujet