Gagnez 4X2 places pour la Fifty Session avec Ashley Morgan & Bergmann

À Bruxelles, les Fifty Summer Sessions ont fait leur grand retour après une saison 2020 passionnante, toujours sur le même mode : deux showcases par soir à admirer dans un transat, un verre à la main.

Gagnez 4X2 places pour la Fifty Session avec Ashley Morgan & Bergmann
© D.R.
V. Dau

Les affaires reprennent ! On ne dansera pas sans distanciation avant le 13 août, mais les concerts et festivals redonnent enfin vie à la musique live.

À Bruxelles, les Fifty Summer Sessions ont fait leur grand retour après une saison 2020 passionnante, toujours sur le même mode : deux showcases par soir à admirer dans un transat, un verre à la main. Le tout dans les magnifiques travées du Vauxhall du Parc Royal. Cette nouvelle soirée aura lieu, en extérieur donc, le mercredi 28 juillet de 18h à 23h. Comme toujours, aucune place n'est mise en vente. Tout se fait sur concours, et nous vous offrons 4x2 places.

Pour remporter les deux sésames et assister à la soirée, rien de bien compliqué : direction Facebook et notre page Let it Sound où il suffit de "liker" et partager ce post (un classique). Tirage au sort ce mardi 27 Juillet.

Au programme, mercredi, Ashley Morgan (BE) & Bergmann (FR)

Ashley Morgan jouait dans le monde entier en tant que producteur sous son alias LTGL. Après un hiatus de 2 ans, il revient avec un projet très personnel où il utilise sa voix pour raconter son histoire. Vous ne trouverez pas d'artiste plus bricoleur que Ashley Morgan. Il produit, écrit et enregistre tout lui-même ; même la pochette est de sa main.

Le processus créatif d'Ashley est très intense et thérapeutique, ce qui donne lieu à une musique très intime, mais puissante. En écoutant ses morceaux, on a l'impression d'avoir un aperçu exclusif d'expériences très personnelles. Ses débuts en solo ne sont pas passés inaperçus, avec un fort soutien des radios nationales belges et deux nominations aux Redbull Elektropedia Awards.

Bergmann a été élevée à Paris par une mère comédienne, de quoi façonner une sensibilité artistique précoce. Insomniaque née, elle se retrouve entre quatre murs à passer ses nuits blanches avec David Lynch et du Brian de Palma ou Humphrey Bogart, écoutant en boucle Lauryn Hill, Aretha Franklin, Sinead O’Connor… Elle fredonne par-dessus leur musique, ne se rendant pas compte de son potentiel jusqu’à ce que que ses amies lui fassent remarquer.