En musique comme ailleurs, "tout le monde copie tout le monde"

JUNGLE célèbre l’amitié, la musique et le sens du collectif sur “Love In Stereo”. Le duo londonien y mêle brillamment ses principales influences musicales, et estime que toute création s’inspire toujours de celle d’un autre. Comme l'illustre parfaitement le documentaire "Everything is a remix".

En musique comme ailleurs, "tout le monde copie tout le monde"
"Dry Your Tears, don't Cry, I'm with you this time ", chantent Josh Lloyd Watson et Tom McFarland à l'unisson. Autrement dit : "Sèche tes larmes, ne pleure pas, je suis là cette fois." Pendant les quarante minutes et sept secondes qui suivent, le duo londonien prend un plaisir...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet