Décès de Don Everly: les Everly Brothers avaient influencé les Beatles, Johnny ou Claude François

Sept ans après son frère, Don Everly est mort à 84 ans. Claude François avait adapté une de ses chansons : “Belle belle belle”.

Décès de Don Everly: les Everly Brothers avaient influencé les Beatles, Johnny ou Claude François
©AP

Une page de l’histoire du rock, qui se décline en noir et blanc avec des chorégraphies improbables, vient de se tourner. Sept ans après son frère Phil, Don Everly, dernier survivant des Everly Brothers, est décédé ce samedi dans sa maison de Nashville, à l’âge de 84 ans.

"Don a vécu selon ce qu'il ressentait dans son cœur, a fait savoir par communiqué un porte-parole de la famille. Don a exprimé sa reconnaissance d'avoir eu la capacité de vivre ses rêves… avec son âme sœur et épouse, Adela, mais aussi de partager la musique qui a fait de lui un Everly Brother."

Extrêmement populaires dans les années 50, 60 et 70, les Everly Brothers étaient entrés dans le Rock and Roll Hall of Fame en 1986 et Don Everly a même reçu l’honneur de faire de même dans le Musicians Hall of Fame en 2019. Il faut dire qu’à l’époque, Phil et Don Everly ont multiplié les tubes comme “Bye Bye Love”, “Wake Up Little Suzie”, “All I Have to Do is Dream”, “Let It Be Me”, “Cathy’s Clown”, “So Sad (To Watch Good Love Go Bad)”, “Walk Right Back”, “Crying in the Rain” ou “That’s Old Fashioned”.

Leur originalité tenait dans leur sens de la mélodie et de l'harmonie des voix, au service de textes bourrés d'optimisme et de rêverie qui plaisaient énormément à la jeunesse de l'après-guerre. Les Beatles ont d'ailleurs ouvertement reconnu s'être inspirés de leur technique musicale. "Phil était un de mes plus grands héros, a déclaré Paul McCartney. Avec son frère, Don, il a constitué une des influences majeures des Beatles. Quand Jon et moi avons commencé à écrire des chansons à nos débuts, je me prenais pour Phil et lui pour Don." Les Bee Gees et les Beach Boys ont aussi avoué avoir cherché l'inspiration dans leur œuvre.

Plusieurs de leurs chansons ont été reprises par des stars. Simon et Garfunkel ont ajouté “Bye Bye Love” à leur répertoire, Johnny Hallyday a transformé le tube “Cathy’s Clown” en “Le p’tit clown de ton cœur”, Sheila a fait de “All I Have to Do is Dream” la chanson “Pendant les vacances” et, surtout, Claude François a connu un succès phénoménal avec “Belle belle belle”, adaptation française de “Made to Love”.

Les deux frères s’étaient disputés en 1973, lorsque Don était monté sur scène complètement ivre. Dix ans furent nécessaires pour une réconciliation, mais sans plus jamais connaître le même succès.