Genesis Owusu, la révélation australienne: "J’aime troubler les auditeurs, cela permet de garder un côté excitant"

Artistes du monde entier (2/5). En ces temps de réouverture de la société, La Libre vous emmène sur cinq continents à la découverte de groupes, collectifs et artistes, aux réalités bien différentes. Ce vendredi, découvrez Genesis Owusu. L’artiste de Canberra débarque avec un premier disque percutant où il aborde le racisme et la dépression.

L’artiste présente son premier album, “Smiling With No Teeth”, qui vient de faire l’objet d’une réédition.
C'est un album de rock. Non, plutôt de funk, voire de rap ? L'écoute du premier opus de Genesis Owusu est déstabilisante et passionnante. Smiling with No Teeth doit s'apprivoiser sur la longueur pour saisir toute son amplitude. L'artiste australien d'origine ghanéenne conçoit chaque chanson comme une pièce de puzzle : il faut toutes les assembler pour obtenir l'image complète. Il se veut presque insaisissable et refuse d'appartenir à un style...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet