Silly Boy Blue: "On est conditionné à mépriser les sentiments de tristesse, comme le chagrin d’amour"

Silly Boy Blue livre l'un des meilleurs albums français de pop-rock cette année avec "Breakup Songs".

Silly Boy Blue: "On est conditionné à mépriser les sentiments de tristesse, comme le chagrin d’amour"
©Manu Fauque
Elle se cache derrière son nom de scène qui fait référence à une chanson de David Bowie pour mieux s'épancher sur ses déboires amoureux, affronter ses ruptures et déployer ses états mélancoliques. A la fin de sa tournée avec Pégase en 2018, la jeune française Ana Benabdelkarim s'est lancée en solo sous l'appellation Silly Boy Blue. Son premier album, Breakup Songs, est paru juste avant l'été. Une première livraison aux accents pop-rock,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité