Les groupes de musique sont-ils voués à disparaître ?

Le format classique de "groupes" semble en perte de vitesse. La faute à un coût économique lourd, aux goûts musicaux qui changent et aux possibilités offertes par la technologie. De plus en plus d’artistes se lancent dans une carrière solo pour explorer d’autres univers.

Mick Jagger, Keith Richards, Ron Wood, Steve Jordan
©Chris Pizzello/Invision/AP
"Les groupes sont une espèce en voie de disparition", s'exclamait Adam Levine en début d'année. Dans une interview accordée à Apple Music, le leader du groupe pop américain Maroon 5 s'étonnait de ne plus voir de nombreux groupes, comme c'était le cas au début de sa carrière, il y a 20 ans.Si la remarque de l'interprète de "Sugar" a fait des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité