"Les Éclairs", c’est Tesla à l’opéra

Une création signée Hersant et Echenoz fait revivre le grand inventeur.

"Les Éclairs", c’est Tesla à l’opéra
Nicolas Blanmont Envoyé spécial à Paris
On l'ignore parfois : avant d'être donné à une voiture électrique, Tesla était le nom d'un ingénieur et inventeur américain d'origine serbe, connu notamment pour ses travaux sur le courant alternatif. Jean Echenoz, qui en avait écrit une biographie romancée en 2010 (Des éclairs, paru aux éditions de Minuit), s'est vu commander par l'Opéra-Comique un livret d'opéra et a immédiatement pensé à son Gregor, le nom qu'il donne à Nikola Tesla dans sa fiction....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet