Le Sounds est mort. Vive le Sounds !

Le club de jazz bruxellois rouvre ses portes avec un nouveau collectif.

Le Sounds est mort. Vive le Sounds !
La façade typique des vieilles maisons bruxelloises, les plantes vertes derrière la vitrine qui laissent apparaître le bar, couvert de plantes lui aussi. Des murs défraîchis ornés d’instruments de musique et de photographies en noir et blanc, une dizaine de tables, et, tout au fond, entourée de rideaux rouges dignes d’un film de David Lynch, la scène qui a vu passer tous les plus grands noms de la scène jazz belge et internationale, Là, on retrouvait aussi Sergio Duvalloni et Rosy Merlini, le couple à la manœuvre derrière le bar,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité