L’art tellurique de Bernard Lemmens

De la tempête à l’extase, le pianiste belge Bernard Lemmens était en récital au Botanique.

Image d'illustration.
Image d'illustration. ©Shutterstock
Martine D. Mergeay
En 1985, après un récital de Bernard Lemmens au Théâtre Poème, Paule Tran, critique de La Libre Belgique à l'époque, écrivit (au terme de son article, quand même) que le mieux était de "remettre la plume dans l'encrier et se taire". Le pianiste avait alors 36 ans....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet