Du jazz soudanais au funk égyptien, les trésors oubliés du monde arabe

Habibi Funk réédite des morceaux des années 1970 et 1980 passés inaperçus chez nous. Le label berlinois met en lumière des artistes d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient influencés par la musique occidentale.

Du jazz soudanais au funk égyptien, les trésors oubliés du monde arabe
Il aura suffi d’un seul disque pour que l’Allemand Jannis Stürtz fasse le pari osé de dédier un label aux musiques oubliées du Liban, de Libye, de Tunisie et bien d’autres pays de la région. Il y a une dizaine...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité