La fin des Beatles n’est plus ce qu’elle était

Comme le documentaire de Peter Jackson, le livre "The Beatles Get Back" témoigne d’une période difficile certes, mais très créative, d’un groupe qui existait toujours bien en tant que tel.

La fin des Beatles n’est plus ce qu’elle était
©"The Beatles Get Back"
Simultanément à la parution de la version remasterisée de l'album Let It Be et à la sortie du documentaire The Beatles : Get Back, la publication du livre du même nom change complètement la vue qu'on avait de cette période, évidence d'une rupture dramatique forgée par une sorte de sensationnalisme déplacé. L'ouvrage reprend les dialogues entre les Beatles et leur entourage lors de sessions de répétitions et d'enregistrements qui eurent lieu du 2 au 16 janvier 1969 aux studios de cinéma Twickenham, puis du 21 au 31 janvier aux studios Apple, 3 Savile Row à Londres. Parue en coffret le 8 mai 1970, la première édition du disque Let It Be comprenait déjà...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité