Le bouche-à-oreille ou l’arme de fidélisation massive pour le groupe Odezenne

Le groupe Odezenne s’est créé un public tout seul.

Le bouche-à-oreille ou l’arme de fidélisation massive pour le groupe Odezenne
©BELGA
Quand on n'a pas accès à la bande FM et aux grands labels, on se fait soi-même. Dès la sortie de Sans. Chantilly en 2008, Odezenne trace sa propre voie : le trio crée son label - Universeul -, maximise l'usage d'Internet, et multiplie les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet