La Russie interdite de participer à l'Eurovision

La Russie ne participera pas au Concours Eurovision de la chanson prévu en mai, a annoncé vendredi l'Union européenne de radio-télévision (UER).

La Russie interdite de participer à l'Eurovision
©Shutterstock

L'UER a interdit à la Russie d'être représentée au concours musical, craignant pour la réputation de l'un des événements culturels les plus populaires d'Europe.

"Dans le contexte de la crise sans précédent qui se déroule aujourd'hui en Ukraine, l'on pouvait craindre qu'une participation russe cette année ne jette le discrédit sur le Concours. Avant de prendre sa décision, l'UER a pris le temps de mener une large consultation auprès de ses membres", souligne un communiqué de l'Union européenne de radio-télévisionpublié vendredi.

Jeudi, alors que les troupes russes sont entrées à l'aube en Ukraine, le radiodiffuseur public ukrainien Suspilne avait exhorté l'UER à suspendre l'adhésion des médias russes Pervi kanal et VGTRK, de telle sorte que la Russie ne puisse participer au concours musical.

Le Concours Eurovision de la chanson doit se tenir du 10 au 14 mai prochains à Turin, en Italie. L'an dernier, c'est le groupe italien Maneskin qui l'avait emporté.

Le programme musical a déjà été émaillé de controverses liées au conflit russo-ukrainien. En 2016, la victoire de la représentante ukrainienne Jamala avait suscité une polémique, sa chanson évoquant la déportation des tatars de Crimée par les autorités soviétiques durant la Seconde Guerre mondiale, étant considérée comme trop politique par certains téléspectateurs. L'année suivante, alors que le concours se tenait en Ukraine, la candidate russe avait été interdite d'entrer sur le territoire ukrainien. En cause: elle avait donné un concert en Crimée, région ukrainienne annexée par la Russie en 2014, sans passer par l'Ukraine. La Russie s'était finalement retirée du concours.