Le joli bobo Requiem de Castellucci

Le "Requiem" de Mozart entre danses folkloriques et bonne conscience écologique.

Le joli bobo Requiem de Castellucci
©D.R.
Nicolas Blanmont
L’idée devrait séduire tous ceux qui trouvent que la créativité débordante de certains finit par trahir les opéras qu’on leur confie : mettez dans une salle lyrique un metteur en scène à la mode et confiez-lui, avec carte blanche et un budget...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet