"De Bekeerlinge" : intolérance et fanatisme à la scène

L’Opéra flamand porte à la scène un roman de Stefan Hertmans. Une semi-réussite.

Nicolas Blanmont
"De Bekeerlinge" : intolérance et fanatisme à la scène
©Annemie Augustijns
De Bekeerlinge : sur le programme et les affiches, le titre de l'opéra est en néerlandais, la langue originale du roman de l'écrivain flamand Stefan Hertmans, publié en 2016. Mais, sur la scène de l'Opéra flamand, c'est en anglais pour l'essentiel que se chante son adaptation lyrique signée Wim Henderickx (musique) et Krystian Lada (livret). C'est l'histoire de Vigdis, jeune noble chrétienne, amoureuse d'un jeune...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet