L'Ukraine remporte l'Eurovision 2022, la Belgique finit en 19e position

Après des résultats serrés pour les points des jurys nationaux, les téléspectateurs ont permis à l'Ukraine de remporter le concours

Quelle est la plus belle chanson européenne de 2022 ? C’est ce qu’a déterminé la grande finale du Concours Eurovision de la Chanson ce samedi soir à Turin.

Maîtresse de cérémonie avec Mika et Alessandro Cattelan, Laura Pausini a ouvert le bal avec un medley reprenant toutes ses plus belles chansons et histoire de marquer le coup, l’interprète de “La Solitudine” enchaîne les langues, de l’italien à l’anglais en passant par l’espagnol et même le français.

Aux commentaires sur La Une, Jean-Louis Lahaye et Maureen Louys préviennent les téléspectateurs : Jérémie Makiese, représentant de la Belgique passera en seizième position lors de cette soirée.

La République Tchèque entre en scène suivie de la Roumanie. Maro, représentante du Portugal, offre ensuite un moment hors du temps au public avec “Saudade Saudade”, une chanson qui aborde le décès du grand-père de la chanteuse.

“Ça patauge dans la pâte à crêpes”

Près de 20 ans après le succès international In the Shadows, le groupe The Rasmus vient défendre les couleurs de la Finlande. En ouverture, le chanteur Lauri Ylönen fait un clin d’œil à Stephen King et à son roman “Ça”. Les internautes sont plutôt partagés à l’issue de la prestation. “Ils auraient dû rester in “in the shadow” (dans l’ombre, NdlR) plutôt que de venir à l’Eurovision”, écrit l’un d’entre eux sur les réseaux sociaux. Après le passage de la Suisse, c’est au tour des Français Alvan et Ahez d’être la cible de la Toile avec Fulenn, leur titre breton. “Ça patauge dans la pâte à crêpes”, relaye Maureen Louys qui prend plaisir à lire à haute voix certains commentaires.

Les Norvégiens équipés de leur masque et de leurs lunettes de soleil débarquent sur scène. “Ce ne sont pas les Mignons (personnages du film “Moi, moche et méchant”, NdlR), c’est bien les Norvégiens”, s’amuse l’animatrice.

S’ensuivent l’Arménie avec sa chanteuse en pyjama, l’Italie avec Mahmood et Blanco acclamé par le public et l’Espagne avec Chanel, sa représentante pointée du doigt pour ses tenues un peu trop provocantes. “Chanel, j’adore. Elle déchire et pas que ses vêtements !”, lance à nouveau l’animatrice avec humour.

Après les Pays-Bas, les représentants de l’Ukraine, grande favorite de cette édition, font leur entrée sur scène, chapeau rose sur le crâne. Leur prestation sur Kalush Orchestra se terminera sous les couleurs jaune et bleu du drapeau ukrainien. En guise de conclusion, l’un des membres du groupe profite de l’ampleur médiatique de l’événement pour lancer un appel à l’aide pour son pays touché par la guerre.

Allemagne, Lituanie, Azerbaïdjan et nous voilà à la Belgique. À l’image de la belle prestation offerte en deuxième demi-finale, Jérémie Makiese fait un sans-faute avec “Miss You”, son titre digne de la bande-son d’un James Bond.

L’Islande emboîte le pas à la Grèce, également favorite, et vient ensuite la Moldavie avec son titre qui mêle folklore et rock’n’roll. Cornelia Jakobs, représentante de la Suède, fait encore sensation avec “Hold me Closer”. Celle-ci est suivie par l’Australie, invitée de l’Eurovision depuis les 60 ans du concours, du Royaume Uni, de la Pologne et de la Serbie avec sa fameuse chorégraphie du lavage de main. L’Estonie clôture cette édition.

Après le lancement des votes et avant de découvrir les résultats, Maneskin, gagnant italien de l’année dernière, a performé sur scène et a conclu par ces mots : “Amusez-vous et surtout ne restez pas trop près de la table !” (rires). Un clin d’œil à la polémique survenue suite à sa victoire en 2021. Le chanteur était soupçonné d’avoir pris de la drogue pendant le concours. Des accusations que le groupe a toujours nié et dont les tests ont permis de blanchir le groupe.

En tête du classement, après le vote des professionnels, le Royaume Uni perd sa place de leader au profit de l'Ukraine qui a reçu 439 points du public. Cette tête de classement, le pays en guerre la gardera jusqu'au bout. Avec 631 points, l'Ukraine gagne cette 66e édition du Concours Eurovision de la Chanson, devant le Royaume Uni, l'Espagne et la Suède. La Belgique, elle, se classe en 19e position. Coup dur par contre pour la France qui termine avant-dernière de cette édition.