Front 242 : "l'undergound a toujours créé des cultes"

En 1981, Front 242 inventait un nouveau genre musical depuis Bruxelles. Quarante ans après, le succès de ces pionniers de l’électronique demeure. Rencontre pour le lancement d’une tournée anniversaire mondiale, qui passera par le Rockerill de Charleroi le 2 septembre.

Front 242 : "l'undergound a toujours créé des cultes"
Début des années 80, quatre bidouilleurs venus d’Aarschot et de Bruxelles fondent ce qu’on peut éventuellement qualifier de "groupe". Pas de musiciens, pas d’instruments en tant que tels, juste des synthétiseurs et autres boîtes à rythmes. Rien de tout cela n’est populaire à l’époque, mais...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité