Récital-plaisir au Grand Manège de Namur

Marie Perbost, Kamiel Ben Hasïn Lachiri et Daniel Thonnard déchaînés.

Martine D. Mergeay
Récital-plaisir au Grand Manège de Namur
©Gabriel Balaguera
La musique "classique" peut-elle faire rire autant que pleurer ? Oui, le trio des artistes invités mercredi soir par le Festival Musical de Namur (branche des Festivals de Wallonie) l'a largement démontré. Une soprano, un baryton, un pianiste : peu de duos d'amour (George Bernard Shaw ne nous contredira pas) mais beaucoup d'émotions, même par plis séparés. Ce concert hors normes faisait suite à une rencontre (à l'opéra de Toulouse, l'an dernier) du jeune baryton belge Kamil Ben Hsaïn Lachiri - 26 ans, don insolent, ribambelle de diplômes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité