Dour Festival : l’ambiance est encore montée d’un cran en ce début de week-end

Les festivaliers sont de plus en plus nombreux.

F.D.
Dour Festival : l’ambiance est encore montée d’un cran en ce début de week-end
©F.D.

L’ambiance est encore montée d’un cran au Dour Festival où la foule devient de plus en plus importante en ce début de week-end. Alors que de nombreux festivaliers ont la voix cassée, sont en manque de sommeil et se demandent comment ils vont encore tenir jusqu’au bout, d’autres, fraichement arrivés, attendent impatiemment les concerts du jour. Et pour cause, les têtes d’affiche ne manquent pas ce week-end. Entre Angèle, Vald, Roméo Elvis, Hamza ou encore Niska, les festivaliers auront du mal de choisir leur scène.

Au niveau des campings aussi, l’ambiance est au rendez-vous. La musique se fait rapidement entendre entre les tentes, qui se font de plus en plus nombreuses. Alors que la zone de police des Hauts-Pays avait annoncé 41 750 festivaliers ce jeudi, ce chiffre devrait être plus que probablement beaucoup plus élevé ce week-end.

La présence policière reste constante, tout comme celle de la Croix-Rouge qui ne manque pas de travail. La chaleur et l’alcool ne font en effet pas très bon ménage, nécessitant sans nul doute le soutien des services de secours. Du lundi au jeudi, ces derniers avaient comptabilisé 1.340 entrées au poste médical avancé, dont 550 avaient été effectuées le jeudi. Aucun incident majeur n’est toutefois survenu. Pourvu que cela dure en cette fin de festival.