Gabriel Hollander, surdoué, audacieux, rassembleur

Comment préparer un concours de direction d’orchestre d’opéra ? Démonstration.

Martine D. Mergeay
Gabriel Hollander, surdoué, audacieux, rassembleur
©Pascaline Auriol
Les lecteurs attentifs auront repéré son nom à l'occasion des Mozartiades, où, depuis l'an dernier, Gabriel Hollander assure la direction musicale d'un opéra de Mozart (La Clemenza di Tito en 2021, La Finta Giardiniera en 2022), à la tête de l'Orchestre royal de chambre de Wallonie. Il y attesta chaque fois, outre le style et la précision, sa capacité à placer le spectateur au cœur même du processus...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité