La tétralogie peut-elle se réduire à une série Netflix ?

Valentin Schwarz signe pour "L’Anneau du Nibelung" une mise en scène qui ne dépasse pas l’anecdotique.

Nicolas Blanmont, envoyé spécial à Bayreuth
Les dieux installés dans une villa luxueuse dans “L’Or du Rhin”.
Les dieux installés dans une villa luxueuse dans “L’Or du Rhin”. ©D.R
Même si toutes les grandes maisons d'opéra osent désormais leur tétralogie, le monde garde les yeux fixés sur les productions données à Bayreuth de cette suite de quatre ouvrages représentant quinze heures d'opéra. Parce que le théâtre conçu et construit par Richard Wagner reste l'écrin naturel de sa musique (lire ci-dessous), mais aussi parce que le Festival qu'il a créé en 1876, toujours dirigé par sa famille, garde à ce titre valeur de référence officielle. Depuis la reprise du festival dénazifié en 1951, onze Ring ont...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité