Jerry Lee Lewis: trois chansons pour entrer dans la légende

"Trois incontournables du plus déjanté des rockers: "Whole lotta shaking going on", "Great Balls Of Fire!" et "High School Confidential"

Eddy Przybylski
Jerry Lee Lewis: trois chansons pour entrer dans la légende
©AP

Whole lotta shaking going on

On a souvent suggéré que Jerry Lee Lewis était allé chercher cette chanson dans les clubs de Noirs de sa région. C’est une légende. La chanson a bel et bien été composée par un pianiste blanc de Nashville, James Faye Roy Hall. Par contre, sur disque, la première interprète était effectivement une Noire, Big Maybelle. Big parce qu’elle l’était réellement. Le directeur artistique de ce disque sorti en 1955 s’appelait… Quincy Jones.

La version de Jerry Lee Lewis fut enregistrée en février 1957. Sam Phillips hésita à la sortir. Il trouvait ça – en français dans le texte – “trop risqué”. Jerry Lee Lewis : “Moi, je savais que ce serait un hit dès que la chanson a été en boîte.” Sam Phillips mit trois mois à se décider. Le disque sortit le 27 mai. Ce fut le premier tube mondial de Jerry Lee.

Great balls of fire

Chuck Berry a composé les tubes qui ont fait sa gloire. Jerry Lee Lewis, non. Cette chanson-ci a été faite pour un film, Jamboree, auquel participaient de nombreux artistes dont Jerry Lee Lewis. Il la doit à un musicien noir, Otis Blackwell, qui a multiplié les hits mondiaux. Fever, c’est lui aussi ! En 1956. Elvis lui doit Don’t be cruel (1956) et All shook up (janvier 1957). Plus tard, en 1962, il lui prendra aussi Return to sender. Jerry Lee Lewis enregistra Great balls of fire le 8 octobre 1957 avec trois musiciens “que je n’ai plus jamais revus par la suite. C’est bizarre, non ?”

En février 1958, Jerry Lee Lewis sortira "Breathless" du même Otis Blackwell. Énorme succès sur le moment. Septième dans le Billboard.

High school confidential

Jerry Lee Lewis chante cette chanson dans un film du même titre. Elle est sortie le 20 mai 1958, deux jours avant son fameux départ pour Londres.