Dans un entretien accordé à Brut, Angèle s'est confiée sur ses acouphènes, un problème que son frère Roméo Elvis rencontre également.

La jeune artiste bruxelloise s'est exprimée sur ses acouphènes dans une vidéo longue de près de cinq minutes. Elle en a profité pour sensibiliser quelque peu le grand public sur ces bruits parasites qu'une personne peut entendre dans ses oreilles. Dans son album aussi, Angèle en parle. C'est au travers de la chanson "J'entends", que l'artiste de 24 ans évoque son mal-être, comme le relayent nos confrères de Paris Match . "Cette chanson m'a aidé à sortir une grosse angoisse pour moi. J'ai fait mon deuil du silence et en même temps, je voulais sensibiliser les gens", reconnait-elle.

"Dans les deux oreilles, j’ai une sorte de bruit blanc qui fait shhhii comme si tu serrais les dents très fort", explique-t-elle. Avant de préciser d'où vient l'origine de ce traumatisme: " Un jour, j’étais à une promo télé, et dans le stress, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais il y avait un problème avec le micro. Il n’avait pas de piles, alors j’ai mis le son beaucoup plus fort dans mon boîtier, pensant que c’était un problème de son. J’ai reçu un "jus" dans les oreilles. Je ne m’en suis pas rendu compte, mais j’ai reçu un gros coup!"


"J'ai eu un gros sentiment d'angoisse car je savais que c'était incurable. L'oreille est très fragile et quand elle est abîmée, c'est pour toujours. Les premiers mois, je n'en parlais pas trop parce que je ne voulais pas admettre que j'avais un problème. Je savais que mon frère Roméo en avait mais je voulais pas lui en parler. Comme mes oreilles, c'est mon métier, je pensais que ça allait être un vrai problème" , poursuit-elle. Avant de conclure: "Franchement, les acouphènes peuvent rendre fou. Ma plus grande peur, c’est que ça s’empire."