Le chanteur a dévoilé le mal qui le ronge dans une interview accordée au Standaard.

Arno reporte plusieurs dates de concert de sa tournée Santeboutique. Dans un entretien accordé au journal flamand De Standaard, le chanteur qui a fêté ses 70 ans en mai dernier confesse être atteint d’un cancer du pancréas. Il va devoir être opéré. Il sera encore sur la scène du Trianon à Paris ce mardi 11 février. Il passera ensuite sur le billard et devra suivre plusieurs semaines de convalescence.

Rien ne laissait présager ce mal qui ronge le chanteur ostendais, surtout pas ses dernières apparitions scéniques. Fin du mois dernier, il était apparu en meilleure forme que jamais lors des trois concerts donnés à guichets fermés à l’Ancienne Belgique, à Bruxelles. Il venait pourtant de subir trois chimio, apprend-on dans l’interview. Il s’était même montré magistral lors du dernier soir, ne se ménageant pas physiquement et n’épargnant personne, en particulier le ministre-président flamand Jan Jambon, Donald Trump et le Premier ministre britannique Boris Johnson. Il avait livré une prestation rock de deux heures comme lui seul sait en proposer, puisant dans son vaste répertoire, qu’il s’agisse de ses albums solo ou de ceux enregistrés avec T.C.. Il avait gratiffié le public de moments déjantés ("Ha Ha", "Oh La La", "Putain Putain"), d'autres surréalistes ("Les saucisses de Maurice") et de ces instants de grâce où il fait preuve d'une tendresse infinie (Les yeux de ma mère"). Santeboutique, son dernier album sorti l'an dernier, est aussi à l'image des concerts en ce début d'année, un de ses meilleurs depuis longtemps.


"Les gens qui savent que j’ai un cancer me demande pourquoi je suis sur scène, confie-t-il au Standaard. Mais il faut savoir que c’est la scène qui me donne le plus énergie." Arno compte bien s’en sortir même s’il sait que l’opération qu’il doit subir est difficile. "Je n’y pense pas trop. Je n’ai pas peur. Et il ajoute: "Je veux toujours écrire des chansons et faire des albums, jouer dans des films et continuer à tourner après ma guérison. Il y a déjà de nombreux concerts au programme en avril et en mai, également en Belgique."

Jeudi soir, à l’occasion des MIA’s, les Victoires de la musique flamandes où Angèle a triomphé, il a été récompensé pour ses 50 ans de carrière.