Musique / Festivals Ambassadrice de l’UNHCR, la soprano a toujours associé son art et ses combats. Entretien.

Le 24 janvier dernier, la soprano Barbara Hendrickx était en visite à Bruxelles, et non pas à la Monnaie ni au Bozar mais à la VUB - où l’attendaient des représentants des programmes d’intégration des différentes universités belges -, au Centre d’hébergement de la Porte d’Ulysse et au HUB humanitaire de la rue du Progrès. Autant de lieux qui, ce jour-là, furent comme illuminés par la présence de l’artiste, infatigable porte-parole, depuis plus de trente ans, de ceux que les conflits ont lancés sur les routes sans retour, et aujourd’hui ambassadrice "à vie" du Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés. Nous l’avons rencontrée à cette occasion.

En suivant votre parcours, on a l’impression que, pour vous, le chant a toujours été un moyen d’action, au-delà de la musique

(...)