La 22e cérémonie des NRJ Music Awards, diffusée samedi soir, a alterné entre performances live et interventions en vidéo-conférence. L'événement, traditionnellement organisé à Cannes, a eu lieu cette année à Paris afin de limiter au maximum les déplacements des artistes, de leurs accompagnants et des équipes de production. La chanteuse pop française née au Mali Aya Nakamura a décroché l'award de l'artiste féminine francophone de l'année.

Angèle a elle remis le prix de l'artiste féminine internationale à la Britannique Dua Lipa, avec laquelle elle a récemment signé un duo.

La récompense de l'artiste masculin francophone de l'année est revenue à l'auteur-compositeur-interprète français Dadju, tandis que le Canadien The Weeknd a été sacré pour le prix international.

Révélation francophone de l'année

Vitaa et Slimane, auteurs de l'album VersuS, ont décroché l'award du Groupe/duo francophone de l'année ainsi que le titre francophone pour "Avant Toi". Le prix international est revenu au boys band sud-coréen BTS, tandis que le titre international de l'année est "Jerusalema" de Master KG feat. Nomcebo Zikode.

La récompense du DJ de l'année est allé au Parisien DJ Snake, qui a dédié son prix au secteur de la fête fermé depuis des mois en raison de la crise sanitaire.

La collaboration internationale de l'année a été décernée à Lady Gaga et Ariana Grande pour "Rain on Me".

Cette année, un premier NRJ Music Award de l'icône internationale a été remis à la chanteuse américaine Mariah Carey. Un NRJ Music Award d'honneur a été décerné au groupe français quadragénaire Indochine.