« Vous savez, nous produisons des jeunes artistes, des groupes depuis plus de 12 ans. Pour nous, c'est le fruit d'un travail à long terme qui fait que pas mal de groupes commencent à être connus actuellement », déclare Christophe Waeytens, responsable presse chez Bang!

Pour les jeunes musiciens, les critères de sélection restent les mêmes : « Faire de la bonne musique, évidemment, mais aussi, être original », continue Christophe Waeytens. « Chez Bang!, c'est la même donne depuis toujours, mais, on peut, évidemment, toujours espérer un geste plus important des Pouvoirs publics... Il existe certes des efforts de la part de la Communauté française ; on ne peut pas se plaindre de ce côté-là... Le seul bémol que l'on pourrait trouver, c'est que la plupart des ministres, en début de mandat, ne connaissent pas le milieu de la musique et donc, leur aide et leur soutien ne sont vraiment performants qu'à la fin de leur mandat. C'est dommage. Peut-être faudrait-il quelqu'un en charge pour une durée plus longue ; ceci permettrait de pousser encore plus loin les efforts entrepris... »

Toutefois, l'industrie musicale belge va bien. La plupart des artistes reconnus sont en tournée, en dehors de nos frontières ; ainsi, Ghinzu et Girls in Hawaii se produisent actuellement en Italie,... Bref, la tendance depuis quelque temps est à l'exportation des artistes belges et la Belgique produit donc en ce moment, de nombreux talents non-éphémères.