Combinaisons vertes, chorégraphie simplifiée mais efficace…. Le groupe islandais Gagnamagnio fait un tabac sur Internet et figure parmi les favoris du prochain concours Eurovision.

Depuis deux semaines, Internet s’emballe pour Daði Freyr. Futur représentant de l’Islande à l’Eurovision avec le titre "Think about Things", le chanteur et son groupe Gagnamagnio s’imposent en grands favoris de la compétition, qui aura lieu le 16 mai à Rotterdam.

Né à Reykjavik, Daði Freyr, aujourd’hui âgé de 28 ans, grandit au Danemark.

Il suit des études en gestion musicale et production sonore à Berlin, avant de sortir son premier album, intitulé Forever, en 2015. Après avoir échoué à la sélection nationale en 2017, il espère, cette fois, prendre sa revanche avec l’aide de son groupe, composé notamment de son épouse et de sa sœur.

Misant sur une identité visuelle bien marquée, habillés de combinaisons vertes du plus bel effet (!), se produisant sur une chorégraphie simplissime et équipés d’accessoires assez loufoques, les membres du groupe Gagnamagnio semblent tout droit sortis des années 80. Mais, loin de passer pour des ringards, ils sont, pour les bookmakers, les grands favoris de la prochaine édition de l’Eurovision. Leur tube a d’ailleurs déjà été visionné plus d’un million de fois sur YouTube. Rares sont les morceaux à avoir fait autant parler d’eux plusieurs mois avant l’événement. Et ce titre, aux sonorités eighties bien marquées, figure déjà en haut du classement des morceaux les plus écoutés en Islande, évidemment, mais aussi en Allemagne et dans d’autres pays européens.

Certes, la route est encore longue avant de décrocher la victoire à Rotterdam. Mais l’originalité de ce groupe, qui n’hésite pas à arborer à l’occasion des pulls de Noël jugés plutôt moches sur les réseaux sociaux, pourrait bien séduire les millions de téléspectateurs appelés à départager les candidats qui parviendront en finale.